Editos

6 ans que cela dure, 6 ans que les personnels à statut ouvrier de l’Etat perdent du pouvoir d’achat, au moins 12% cumulés sans compter la hausse de la cotisation retraite de l’ancien gouvernement. Un oubli ?

6 années qu’aucune mesure catégorielle ou indemnitaire ne leur aura été accordée ne serait‐ ce que pour atténuer ce manque à gagner. Un oubli ?
Et aujourd’hui, alors que les fonctionnaires se sont vus heureusement appliquer la 1ère partie d’une revalorisation du point d’indice de 0,6%, les ouvriers de l’Etat attendent toujours l’arrêt de la suspension des augmentations de leur bordereau de salaire. C’est surement un oubli...

Le travail occupe un tiers de nos vies mais qui sait ce qu’il signifie pour chacun de nous et comment nous le vivons ?

Pour le savoir, la CFDT a lancé la plus grande enquête interactive sur le travail jamais réalisée en France. L’objectif : collecter des milliers de réponses (plus de 105000 à ce jour), afin de redonner de la voix aux travailleurs dans le débat public.

L’enquête accessible sur https://www.parlonstravail.fr, est un questionnaire en ligne ouvert à tous ceux qui ont un avis sur le travail : salariés du privé ou de la fonction publique, intérimaires, auto entrepreneurs, étudiants, stagiaires, demandeurs d’emploi, retraités...

Le ministre a reçu les organisations syndicales ce mercredi pour leur présenter le projet de loi de finances (PLF) 2017. Le lendemain nous étions reçus par les députés de la commission défense de l’assemblée nationale pour leur faire part de nos remarques sur ce projet.

Même si le budget global est en légère hausse, nous avons déclaré être déçus par ce budget. En effet, il ne sera pas à la hauteur pour faire face au défi démographique du ministère et donc aux recrutements indispensables.

 Les personnels civils à statut ouvrier sont inquiets. Il leur semble que le MINDEF veuille traiter l’avenir du statut des Ouvriers de l’Etat dans la clandestinité.

 Depuis plusieurs mois la DRHMD brandit le spectre de la mort du statut des Ouvriers de l’Etat. Les organisations syndicales du Mindef, consultées dans un premier temps en bilatérale, se sont vues exposer d’hypothétiques mesures compensatoires et confirmer le maintien du FSPOIE. D’autres mesures visent à supprimer bon nombre de professions matriculaires ouvrières, la filière TSO ainsi que l’indexation du Bordereau de Salaire Ouvrier aux salaires de la métallurgie parisienne.

Elle se délite notre unité ? Non ! Elle est malheureusement mise à mal ces derniers temps.

La faute à ces fous de guerre, radicaux islamistes, qui ostensiblement commettent des actes barbares, d’une lâcheté méprisable et d’une abomination extrême. Ceci dans le but de déstabiliser le monde occidental, l’Europe et plus particulièrement la France ces jours ci.

Comment ne pas vivre la peur au ventre ? Comment ne pas succomber à la paranoïa ? Comment ne pas céder à la colère et à la haine. Ces sentiments sont souvent légitimes et toujours très humains dans pareille situation. Je n’ai pas la réponse à ces questions, mais je veux simplement réaffirmer l’absolue nécessité du « vivre ensemble ».