Editos

Cette semaine chacun attendait des nouvelles venant du nouveau Président pour savoir qui allait mener les affaires de l’Etat. Plus particulièrement, nous attendions de connaître le nom du futur pilote qui serait aux commandes du ministère de la défense. Allions‐nous repartir de nouveau avec Jean‐Yves Le Drian, comme certaines rumeurs le disaient ?

La nouvelle est donc enfin tombée mercredi après‐midi. Point de Lorientais à l’horizon, mais une Marseillaise, Sylvie Goulard, qui devient donc notre nouvelle ministre.

C’est tout de même une surprise mais aucun a priori de notre part. Par contre la « grosse » surprise est surtout venue de la dénomination de sa fonction: Ministre des Armées ! Appellation abandonnée depuis… belle lurette. Pourquoi ce changement ? Est‐ce un recentrage sur le côté militaire ? Y‐a‐t‐il des craintes à avoir pour les activités industrielles de la Défense que ce soit à la DGA, Nexter ou DCNS ? Ou est‐ce la manifestation du nouveau Président de la République d'affirmer son autorité sur toutes les affaires de Défense, pour ne laisser à notre ministre que la gestion des armées, outils de sécurité parmi d'autres ? Mais alors, qui serait notre interlocuteur ? Le Ministre ou le Président ?[...]

*FEAE : Fédération CFDT Défense des Etablissements et des Arsenaux de l'Etat

La Fédération CFDT Défense prend acte de la nomination de Madame Sylvie Goulard en tant que ministre des Armées.
Au delà du changement de dénomination du ministère qui peut interpeller, les défis auxquels les Armées sont aujourd’hui régulièrement confrontées engagent toute la communauté de défense, personnels militaires et civils, unis pour l’accomplissement et le soutien des missions.

En tant que fédération représentative des personnels civils du ministère des Armées, mais également des salariés des entreprises DCNS, Nexter ainsi que de l’IGESA, la CFDT Défense espère un engagement du ministre à la hauteur des enjeux.
La CFDT Défense restera vigilante aussi bien sur les problématiques d’ordre budgétaire ou industrielle que sur celles des ressources humaines et notamment du rôle et de la place des personnels civils dans les Armées.

Ces sujets seront évoqués lorsque le ministre sera disponible pour une audience bilatérale.

Paris, le 18 mai 2017

 

La seule priorité du 7 mai : battre le Front National !

La CFDT, fidèle à son histoire et à ses valeurs, a appelé à faire barrage à l’extrême droite dès le soir du premier tour des élections présidentielles.

La Fédération CFDT Défense s’associe à ce barrage. Néanmoins, elle se refuse à entrer dans une comparaison terme à terme des programmes de chacun des candidats en lice pour le second tour.

En effet, ce qui est à l'œuvre dans ce 2ème tour de l’élection présidentielle, ce ne sont pas des points de programme mais des conceptions, non seulement de la société et du rôle de l'action publique mais aussi des droits et obligations des fonctionnaires.

En plus de nuire à l’ensemble des salariés, le programme de l’extrême droite contrevient très clairement au statut des agents en remettant en cause l'obligation d'égalité et de neutralité à l'égard de l'ensemble des citoyens.[...]

« Il faut mettre fin au massacre ». Une fois n’est pas coutume, nous répèterons verbatim ce qu’a dit hier Donald Trump après que le régime syrien a honteusement bombardé au gaz neurotoxique une ville du nord-ouest de la Syrie Pour rappel macabre, cette attaque a fait une centaine de morts dont beaucoup d’enfants. Les images sont insoutenables, les responsabilités pratiquement avérées et pourtant l’ONU, une fois de plus est impuissante puisque l’ami russe du monstre de Damas bloque invariablement les tentatives du conseil de sécurité de se mêler de ce qui se passe là-bas.

Que peut-on faire pour mettre fin au massacre ? Ou autre question plus pertinente, que pourrait-on faire pour que cette région du monde ne soit plus l’un des creusets sanglants d’où se répand l’insécurité sur la planète entière ?...

Edito 2016

Nous avons la force car nous sommes des centaines de milliers d'adhérents, nous sommes présents dans tous les milieux professionnels et pour la Défense dans quasiment tous les établissements, nous partageons aussi des valeurs, mais manquons nous de courage pour les faire vivre ?...

 

Philippe BUYENS

Secrétaire National CFDT défense, encore pour quelques jours...