Editos

Comme chaque année, le 8 mars a servi à mettre sur le devant de la scène les droits des femmes dans le monde entier et dire qu’il y a encore du travail pour les faire appliquer est un euphémisme.


En France, ce fut la litanie des diverses manifestations organisées par les associations, les syndicats, etc.

Bref, on en a parlé ce jour là, c’est bien.


Et après ? Que se passe-t-il le reste de l’année ? En fait, dans l’esprit collectif, majoritairement pas grand chose même si le contexte médiatique surfe ces derniers temps sur « l’affaire Weinstein » pour mettre en avant le problème « ô combien » important du harcèlement sexuel au travail. Il reste une impression que cela se limite à çà et c’est bien dommage.


Quand traite-t-on d’une équité du partage des responsabilités, de l’égalité des salaires, de la reconnaissance des diplômes et des compétences à l’identique que l’on soit femme ou homme ?


Certes, il y a des lois et des règlements qui existent sur le sujet mais quand et comment sont-ils appliqués dans le travail ?


En fait c’est hélas bien simple, cela ne s’applique le plus souvent que lorsqu’il existe un syndicat dans l’entreprise. Sans syndicat dans l’entreprise c’est bien souvent un sujet relégué au dernier plan sinon aux oubliettes.


C’est une raison supplémentaire pour amplifier le développement syndical pour agir encore plus fort.
[...]

Déclaration de la fédération CFDT Défense

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les député-e-s,

Vous nous recevez aujourd’hui pour une audition sur le projet de loi de programmation militaire et nous vous en remercions.

Ce projet nous a été présenté par Mme la ministre le 9 février dernier. L’ambition chiffrée est notable et rompt avec les tendances des dernières LPM. Ceci est particulièrement vrai concernant les équipements des Forces. Les industriels de la Défense notamment Nexter et Naval Group peuvent a priori compter sur une activité soutenue que nous espérons gage d’emplois en contrat à durée indéterminée.[...]

LGBT : Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres

Quand on regarde nos agendas, par moment on prend peur : réunions LPM, UFFA ou CIA, CNC, OdC ou encore signature charte LGBT*. Que se cache-t-il derrière tous ces sigles ?

Le plus connu et le plus impactant pour notre champ fédéral : la LPM, entendez la Loi de Programmation Militaire, présentée par la ministre en fin de semaine dernière. Même si nous devrons rester vigilants, nous pouvons toutefois nous satisfaire d’une augmentation du budget défense qui permettra autant de pérenniser le plan de charge de nos établissements industriels que d’augmenter le complément indemnitaire annuel (CIA) dans les 5 prochaines années.[...]

Le gouvernement et la presse stigmatisent une fois encore, les fonctionnaires. C’est désagréable d’être toujours montré du doigt. Il ne faut pas se leurrer, il y a beaucoup d’agents qui bossent dur pour gagner un Smic mais de ces agents, le gouvernement n’en parle pas.

Mais je crois toujours au père Noel, et comme sa boite aux lettres est ouverte, je vous invite tous à lui écrire pour lui dire « JE SUIS FONCTIONNAIRE, JE SUIS CONTRACTUEL, JE NE SUIS PAS UN COUT MAIS JE SUIS UNE RICHESSE » peut être que le gouvernement verra notre lettre[...]

Albert CORBEL 4La semaine dernière nous apprenions que le cercle mixte du centre technique de la gendarmerie nationale de Rosny-Sous-Bois allait externaliser une partie de son activité, la restauration.

Bien sûr la méthode ne nous plait pas : Une décision prise unilatéralement par la Direction de la Gendarmerie Nationale, sans concertation des organisations syndicales ou des instances de représentation des personnels. C’est extrêmement grave en soi du point de vue de la considération du dialogue social et nous avons vivement réagi avec les autres organisations syndicales.

Mais il n’y a pas que ça [...]