CCAS - Conseil Central de l'Action Sociale

*CCAS : Conseil Central de l'Action Sociale

Un 87ème Conseil Central de l’Action Sociale (CCAS) où la CFDT s’est une nouvelle fois exprimée pour une action sociale de qualité, qui rime pour nous avec action sociale de proximité. La réorganisation des comités sociaux reste un sujet sur lequel la CFDT s’oppose au principe de fusion que veut imposer l’administration...

*CCAS : Conseil Central de l'Action Sociale

La CFDT s'est engagée pour une action sociale de qualité et ce CCAS a été l'occasion de faire valoir de nombreux points de vue. Certains ont été entendus, mais il reste des points de discordance que nous aurons à coeur de faire évoluer...

*CCAS : Conseil Central de l'Action Sociale

La CFDT a fait part de son inquiétude quant à l’avenir et l’évolution de notre action sociale au sein de notre ministère ; en effet, la réorganisation de la sous direction de l’action sociale conjuguée à l’évolution de certaines prestations demandent à ce que l’intérêt des ressortissants et la reconnaissance des professionnels de l’action sociale soient mieux pris en compte et ce dans une meilleure équité. Toutes les réponses fournies ne nous conviennent pas, mais toutes nos questions ont été prises en considération par le SGA…

*CCAS : Conseil Central de l'Action Sociale

La CFDT a participé à la séance plénière du conseil central de l’action sociale, le 26 novembre dernier ; plusieurs propositions ont été faites, mais le SGA M. Bodin, qui préside cette instance, n’y a pas totalement accédé et a même refusé de donner certaines informations aux représentants du personnel. 

  • ETUDE DU BUDGET
  • HANDICAP
  • PRESTATIONS SOCIALES
  • PRESTATION PRET LOGEMENT, PRET PERSONNEL ET MOBILITE
  • PRESTATION EDUCATION 
Lire la suite...
Consulter la déclaration liminaire CFDT...

Le SGA Jean Paul Bodin, a commencé la séance en rappelant les décisions présidentielles : Une déflation d’effectifs revue à la baisse et le budget du ministère qui sera honoré via la loi de finances rectificative (novembre ou décembre), sans dépendre des recettes exceptionnelles, décision qu’il voit comme pleinement rassurante pour le futur budget de l’action sociale. La CFDT jugera sur pièces.