Amiante

La situation est bloquée : l’actualisation de l’arrêté du 21 avril 2006 modifié relatif à la liste des professions, des fonctions et des établissements ou parties d’établissements permettant l’attribution d’une allocation spécifique de cessation anticipée d’activité a avorté!

Impensable ! Inacceptable ! La CFDT désapprouve vivement le statut quo sur ce dossier important pour les personnels ayant été exposés ou en situation d’exposition à l’amiante. On ne joue pas avec la santé des agents ! Pour la CFDT la santé des personnels civils du ministère et de nos industries de défense ne doit pas se limiter à la seule contrainte budgétaire, en aucun cas cela doit être une histoire de coût. La vie aurait-elle un prix ?

En France, 10 à 20% des cancers du poumon et 85% des mésothéliomes sont dus à l’amiante. Les maladies peuvent survenir jusqu’à 40 années après l’exposition. Le nombre de décès imputables à l’amiante devrait continuer de croître et le mésothéliome à lui seul pourrait provoquer plus de 1.000 décès par an en 2020 selon les autorités sanitaires. La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé mercredi que les agents exposés à l’amiante pourront bénéficier à compter de 2015 des mêmes droits que les salariés du privé vis à vis de la fibre cancérigène.

Lire la suite...