covid-19

>Info FEAE Covid-19 n°23

Alors que l'évolution de l'épidémie de COVID-19 est très alarmante, le gouvernement souhaite renforcer l'exercice du télétravail. Au MinArm, ce dernier doit permettre de concilier la nécessaire cohérence opérationnelle des activités et la protection de ses agents comme des usagers du service public. De nouvelles directives sont fixées par la DRH-MD et leur mise en œuvre devra s’accompagner d’un dialogue social à tous les niveaux [...]

>Info FEAE Covid-19 n°22

Le 15 septembre dernier nous écrivions une info-covid (n°21) pour préciser, à partir de la note DRH- MD du 1er septembre, les nouvelles mesures relatives à l’évolution de la pandémie covid-19 en France. Nous écrivions alors que, dans tous les cas, les préfets des départements avaient le dernier mot en fonction de l’évolution de l’épidémie sur leur territoire. Le conseil de défense de la semaine dernière a depuis redéfinit les mesures obligatoires en fonction des différents types de zones covid, qui elles aussi ont évolué. La DRH-MD laisse la main aux chefs d’organisme pour appliquer les nouvelles contraintes [...]

>Info FEAE Covid-19 n°21

L’été n’a pas éradiqué le virus de la COVID-19, mais la volonté gouvernementale est de relancer au maximum l’activité et ce, dans les meilleures conditions de protection des travailleurs. Pour le secteur privé le ministère du travail a publié le 31 août dernier un protocole de reprise d’activité. Le premier ministre a emboité le pas le 1er septembre pour les fonctions publiques et la DRH-MD a décliné pour notre ministère.[...]

>Info FEAE Covid-19 n°20

Fin de l’urgence sanitaire aujourd’hui 10 juillet, mais pas de retour inconditionnel au travail en présentiel, pas de retour du tout pour les personnes vulnérables.[...]

>Info FEAE Covid-19 n°19

Il y a exactement un mois nous écrivions que la prime exceptionnelle n’était pas la solution pour garantir l’engagement des personnels en toute circonstance, y compris dans les situations d’urgence. La CFDT Défense réclame des mesures bien plus fondamentales de consolidation des services publics et de valorisation du travail, surtout pour les catégories les moins bien traitées. Nous alertions également sur les risques de désillusion et de sentiment d’iniquité en cas d’application sans transparence ni concertation préalable de ces primes.[...]