Editos

Le dernier sommet de l'OTAN a fixé aux États membres l’objectif de consacrer à leur effort de défense 2 % de leur PIB d’ici 2025. Et rares sont les pays à être actuellement dans les clous...

Les dépenses militaires françaises, d’un montant total de 31,4 milliards d’euros (hors pensions), représentaient 1,52 % de son PIB en 2013. Et ce n’est évidemment pas la hausse de 700 millions d’euros prévue cette année qui permettra d’atteindre la norme fixée par l’Otan.

 

Par un froid enfin hivernal, plusieurs rassemblements fédéraux avaient lieu cette semaine, dans notre centre de formation CFDT à Bierville.

Côté instance statutaire, le bureau fédéral était réuni pour sa première session de l’année. Ce fut l’occasion pour ses membres de débattre des sujets d’actualité et de prendre des décisions permettant à la commission exécutive mais aussi à tous les syndicats de faire vivre notre fédération. Nous en avons également profité pour célébrer le départ du secrétaire général du syndicat du Finistère, Jean-Tanguy Léost qui termine donc une carrière fédérale bien remplie puisqu’il a été également secrétaire national pendant 4 années. A noter que son remplacement à la tête du syndicat sera assuré par Maryse Théréné, que nous félicitons, d'autant plus qu'elle contribue à améliorer la mixité dans les rangs des secrétaires généraux de syndicats.

Après les tragiques attentats de janvier 2015, un texte commun et engagements partagés des organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, UNSA, FSU et Solidaires a été publié.

 Les organisations syndicales qui partagent des principes et des valeurs communes ont décidé de travailler ensemble pour s’opposer à la fois à la montée du populisme, de l’extrême droite et de ses idées, de la xénophobie, du sectarisme et du fondamentalisme, mais aussi pour rechercher et exiger des réponses à la crise économique et sociale.

 Nous appelions toutes nos adhérent-e-s et toutes nos militant-e-s et au-delà toutes les travailleuses et tous les travailleurs à se rassembler, pour barrer la route au populisme, aux idées d’extrême droite et à la démagogie, et militer résolument pour les valeurs du syndicalisme et des principes républicains.


Les élections CE/DP à Nexter se sont tenues hier. Avec 43 % des voix, la CFDT a conservé la place de première organisation syndicale. Je n’ai qu’un mot à dire : BRAVO. Félicitations aux équipes qui ont donné sans compter lors de cette campagne et qui ont su, grâce à leur travail quotidien, gagner la confiance des salariés dans ce contexte difficile de fusion avec l’industriel allemand KMW.