Sud - Ouest

 L’Établissement du Service d’Infrastructure de la Défense de Bordeaux (ESID) subit aujourd’hui de plein fouet des risques psychosociaux (RPS) dénoncés de longue date par la CFDT et CFTC. Il était évident qu’un établissement passant brutalement de 500 àplus de 800 agents militaires et civils, absorbant en quelques mois les différents métiers de régie aurait de sérieuses difficultés de fonctionnement. Cette situation anxiogène est encore majorée par un éclatement de l’établissement sur une vingtaine de sites qui se sentent de plus en plus isolés de la portion centrale.


Lors du Comité Technique de la base de Défense de Toulouse Castres les Chefs de corps de la BDD et du GSBDD ont apportés des réponses au cahier revendicatif porté par la CFDT concernant la restauration administrative au profit des personnels civils sur l’ensemble de la base de Toulouse. (Dossier ouvert lors de la dernière mandature)

Lire la suite...

 La mise en œuvre du plan d’accompagnement des restructurations nécessite l’application concrète de plusieurs principes tels que la participation, la réactivité et l’impartialité des acteurs chargés d’accompagner le personnel restructuré. Nous appelons à la transparence, la solidarité et à l’application du principe de subsidiarité de tous les employeurs dans le reclassement des agents.

 

Lors du dernier Comité Technique de la base de Défense de Toulouse Castres de l’ancien mandat 2011-2014 les élus CFDT ont demandé la création d’un groupe de travail concernant la restauration administrative au profit des personnels civils sur l’ensemble de la base de Toulouse. Celui-ci a été acté par l’administration.

Lire la suite...

Les accords de Bercy de 2008 relatifs à la rénovation du dialogue social dans la fonction publique, et la loi du 5 juillet 2010 qui en a découlé, ont consacré l’élection des représentants du personnel aux comités techniques comme base de représentativité des rganisations syndicales dans l’ensemble des trois versants de la fonction publique (Etat, Territoriale, Hospitalière). La nouvelle loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 confirme que chaque Comité Technique de Base de Défense (CT de BdD) est, plus que jamais, l’instance de dialogue social de proximité. Les résultats de cette élection  détermineront  la  représentativité  des  organisations  syndicales  au  niveau  de  chaque  BdD  et,  par agrégation, au sein de chaque comité technique du centre ministériel de gestion (CMG) compétent. C’est donc un enjeu essentiel pour les personnels.

Lire la suite...