Publications confédérales CFDT

La CFDT a fait le choix de ne pas rejoindre l’intersyndicale du 22 mars car cette mobilisation est prématurée !


Suite aux «annonces» du ministre Darmanin le 1er février, la CFDT a été reçue le 12 février par le secrétaire d'État.

  • Nous avons obtenu les garanties que : le statut n'est pas remis en cause,
  • Le plan massif de départ volontaire n'existe pas.

Une mobilisation anticipée, au risque d’être peu suivie par les agents, réduira nos chances d’opposer un réel rapport de force quand il sera nécessaire. La CFDT ne s’interdit pas de rejoindre le mouvement ou saura se mobiliser aux moments opportuns ![...]

5 mars 2018

"L'épreuve de vérité" : Le rendez-vous politique de Public Sénat
Invité : Laurent Berger

PRÉSENTÉ PAR Michel Grossiord

La promesse du candidat Macron d’une augmentation du pouvoir d’achat des agents publics ne sera pas tenue puisque l’année 2018 sera une année particulièrement négative pour le pouvoir d’achat : gel de la valeur du point, rétablissement du jour de carence, augmentation de la cotisation retraite, report du calendrier PPCR et hausse de la CSG. La CFDT a dénoncé toutes ses mesures et voté contre les décrets d’application.

  • Le pouvoir d’achat en baisse / Report d’un an de PPCR / Rétablissement du jour de carence / Remboursement des frais de déplacement / Financement de la protection sociale complémentaire / Individualisation des rémunérations[...]

Le jeudi 1er février, le Premier ministre a annoncé les thèmes retenus du programme « Action publique 2022 » de la transformation publique. Toute une série de mesures concernent l’adaptation du service public face à « l’irruption du numérique, au développement des nouveaux usages collaboratifs, à l’évolution des attentes des usagers vers plus de proximité, aux ruptures attendues de l’intelligence artificielle et des données de masses ».

S’agissant directement des agents publics, le Premier ministre a ouvert un chantier intitulé « vers un nouveau contrat social avec les agents publics » organisé en quatre axes :

  • Dialogue social / Rémunération plus individualisée / Accompagnement renforcé en matière de parcours professionnels / Élargissement du recours au contractuels.

La concertation avec les organisations syndicales doit durer au moins jusqu’à la fin de l’année 2018.[...]

Comme annoncé dans le courrier adressé aux organisations syndicales le 3 février dernier, la CFDT Fonctions publiques a été reçue ce lundi 12 février par Olivier Dussopt, accompagné de son directeur de cabinet (Alain Triolle), de sa directrice adjointe (Caroline Krykwinski) et du conseiller Fonction publique de Gérald Darmanin (Alexandre Brugère).

La CFDT a rappelé ses exigences de clarifications :

  • sur l’expression de plan de départs volontaires
  • sur la réalité du dialogue social qui doit s’engager
  • sur le devenir des chantiers d’ores et déjà inscrits à l’agenda social (égalité professionnelle, protection sociale complémentaire, comité de suivi de l’accord Sauvadet)
  • sur la tenue d’un rendez-vous salarial au printemps 2018. Difficile d’emporter l’adhésion des agents alors que depuis le début du quinquennat se succèdent les annonces négatives.[...]