Numéro : 01/2019

Le terme CHSCT, pour certains, rime souvent avec réunion… Une de plus !
Littéralement, CHSCT signifie : Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail.
Une désignation longue mais pourtant pas exhaustive...

LE CHSCT ?

En effet, le CHSCT est compétent dans bien d’autres domaines comme le handicap, la protection de l’environnement, la santé, l’ergonomie, les risques psychosociaux, les analyses aux postes de travail, l’intervention des entreprises extérieures, l’eau….et bien d’autres encore.

Le CHSCT, c’est l’information et la consultation des travailleurs sur tous ces sujets qui les concernent individuellement, au niveau du collectif de travail, de l’établissement et de son environnement et même d’un territoire.
Notre information et notre consultation est garantie par nos représentants : les délégués du personnel qui ont été désignés suite aux votes pour les comités techniques de base de défense (CT BdD) lors des élections du 6 décembre dernier.

Le CHCST, ce sont de nombreux sujets complexes à appréhender, sur lesquels il faut savoir réagir pour mieux agir.
Autrement dit, les représentants du personnel qui siègent au CHSCT doivent être bien préparés.

Ce comité perd tout son sens et son pouvoir lorsque les représentants qui y siègent sont des figurants.

La CFDT a pris l’habitude de poser des questions lorsque les sujets abordés sont complexes (risques psychosociaux, ergonomie, protection de l’environnement…) et méritent d’être explicités.
La CFDT sait surtout poser les bonnes questions lorsque le sujet est sensible et présente un enjeu majeur (avenir d’un établissement, qualité de vie au travail…) et qu’il apparaît nécessaire de s’engager.
Les représentants du personnel de la CFDT allient compétences et professionnalisme, crédibilité et disponibilité. Ils ont fait de leurs missions, un métier pour mobiliser intelligemment sur tous les sujets sans distinction et être force de proposition pour une administration qui a besoin de vrais partenaires sociaux.

Etre membre de CHSCT, ça ne s’improvise pas.

 

RAPPORT SUR LES INDÉMNITÉS JOURNALIÈRES
Un rapport équilibré, des constats partagés, des propositions à travailler
Ce mercredi 20 février, le rapport « Plus de prévention, d’équité et de maîtrise des arrêts de travail : 9 constats, 20 propositions » établi par messieurs Berard, Oustric, et Seiller, a été remis au Premier ministre.
Ce rapport conforte les constats de la CFDT et inscrit nombre de ses préconisations dans le sens des propositions portées par la CFDT, à savoir[...]