16 TSEFLe corps des TSEF vieillit, les lauréats des concours sont peu nombreux, les avancements trop réduits. Ce corps n’a plus l’attractivité suffisante, ce n’est plus « l’idole des jeunes ». Alors il serait temps que le ministère des armées pense à redonner « l’envie d’avoir envie» notamment en se dotant d’une vraie politique durable de gestion prévisionnel des emplois et des compétences (GPEC) [...]

 Lire la suite...