* AUKUS (Acronyme de Australia, United Kingdom, United States) est une alliance militaire tripartite entre l’Australie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni, rendue publique le 15 septembre 2021.

En 2016, Naval Group fut désigné partenaire exclusif pour négocier la fourniture de 12 sous-marins, à propulsion diesel et électrique, ainsi que la construction d’une base navale pour l’Australie. Cette annonce fut considérée comme le contrat du siècle (56 milliards d’euros sur 50 ans). Il permettait de positionner Naval Group sur le marché Indopacifique.

Après 5 ans d’affres politiques et des négociations difficiles, l’Australie a annoncé un partenariat stratégique inédit avec les États-Unis et le Royaume Uni (Aukus). La conséquence immédiate est le changement de portage sur la technologie de construction des sous-marins. Désormais, le nouveau gouvernement australien dénie les choix de son prédécesseur et privilégie la technologie américaine de la propulsion nucléaire pour ses futurs sous-marins. Une option qui ne fût jamais initialement souhaitée ni discutée avec les autorités australiennes de l’époque.

Les termes de dénonciation du contrat par l’une des parties sont en cours de discussion. Celle-ci devrait être longue et compliquée.

L’impact de cette décision pour Naval Group est économique avec, la perte estimée de 7 milliards d’euros de prise de commande sur 10 ans, de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires par an, un plan de charge à moyen et long terme réduit de 15%. Mais surtout social : Environ 10 % des salariés du groupe sont concernés. Les équipes des sites nationaux, la filiale Naval Group Australia et le bureau de Naval Group à Sydney, représentent environ 600 personnes actuellement. Les effectifs devaient grimper à 2 000 (essentiellement des personnels australiens). Dès à présent, Naval Group a décidé de geler les embauches d’Ingénieur et cadre afin de repositionner les personnels qui étaient engagés sur ce programme. La CFDT Défense exige un accompagnement personnalisé et digne pour ces derniers.

Pour la CFDT, ce dénouement porte un coup néfaste à l’image de marque de l’entreprise à l’export. Elle montre la nécessité d’un positionnement de l’Europe sur l’échiquier géopolitique avec une industrie de défense concertée.

Paris, le 17 septembre 2021

CFDT : DÉFENSE NAVAL GROUP

Sous-marins : Torpillage du partenariat franco-australien

*AFS : Australian futur submarine 
*AFSP : Australian futur submarine program

*PMT : Plan moyen terme
*PST : Plan stratégique

Une fin brutale du programme AFS* dont on ne mesure pas encore les conséquences économiques et sociale. La CFDT met l’emploi en critère prioritaire de gestion de cette crise et fait déjà des propositions pour surmonter cette très mauvaise nouvelle.
Des enjeux géostratégiques, politiques et économiques viennent rebattre les cartes des partenariats.[...]

16 septembre 2021