Le GSBdD et plus largement le SCA souffre d’un manque de recrutement, d’une population vieillissante (moyenne d’âge à 52 ans) et d’objectif de déflation élevé. Dans un tel contexte, assurer toutes les missions actuelles va devenir difficile, des choix seront à faire. De la même façon le taux d’encadrement, figé jusqu’en 2019, du GSBdD est de 4 %, alors que le taux du SCA est de 6.75 % et le CEMA 12,5 % (hors SSA), permet de traiter les affaires courantes mais pas de réfléchir à l’organisation et de se projeter vers l’avenir.

La CFDT a dénoncé ce taux très bas qui empêche aux cadres civils d’accéder aux postes à responsabilités, prioritairement tenus par les militaires.

Lire la suite...