Numéro : 02/2018

 

La période du Compte-Rendu d’Entretien Professionnel (CREP) bat son plein. 

Cet entretien se doit d’être un instant privilégié de dialogue entre le supérieur hiérarchique direct (SHD) et l’agent.

POURQUOI UN ENTRETIEN ?

Cet entretien permet aux agents :

  • de vérifier que leur fiche de poste est à jour et en concordance avec le poste occupé,
  • d’évaluer l’activité de l’année écoulée,
  • de fixer les objectifs de travail pour l’année suivante (en lien avec la fiche de poste),
  • d’émettre des souhaits sur une éventuelle mobilité géographique et/ou fonctionnelle,
  • d’aborder et de faire le point sur le déroulement et sur les perspectives de leur carrière (avancement).
 

QUI SONT LES AGENTS CONCERNES ?

Sont concernés par cet entretien les fonctionnaires titulaires, et les agents contractuels (les fonctionnaires stagiaires, les ouvriers de l’état et certains contractuels ne sont pas concernés)

 

QUI PARTICIPE ?

Participent à cet entretien l’agent et le SHD qui est le N+1. Il est important de souligner qu’en aucun cas cet entretien ne doit se dérouler entre l’agent et son N+2 (sauf cas de force majeure).

 

COMMENT DOIT SE DEROULER L’ENTRETIEN ?

Avant tout l’agent doit recevoir une convocation écrite de son SHD 8 jours francs avant la date de l’entretien (cette convocation peut se faire par mail). L’agent devra veiller à ce que ce délai soit bien respecter. En effet il permet à l’agent de vérifier les informations administratives (nom – prénom – etc..), de réfléchir aux formations qu’il pourrait  demander pour l’année à venir, mais également à une évolution au sein ou en dehors de la structure d’activité actuelle.

Pour le bon déroulement de l’entretien le SHD doit OBLIGATOIREMENT transmettre à l’agent :

  • le CREP vierge qui sera complété lors de l’entretien,
  • la fiche de poste,
  • le guide de l’entretien professionnel,
  • le catalogue de formation ou le lien permettant d’y avoir d’accès.
 

IL NE FAUT JAMAIS PERDRE DE VUE QUE CETTE RENCONTRE EST UN MOMENT PRIVILEGIE !

En effet cette rencontre permet à l’agent de faire un bilan de ses activités, des problèmes rencontrés, de vérifier la concordance de sa fiche de poste avec le poste occupé (si cette dernière ne correspond pas, demander une réactualisation tant sur les tâches principales que sur les tâches annexes). C’est également lors de cet entretien que l’agent peut faire part de son projet professionnel (mobilité géographique et / ou fonctionnelle, de ses besoins en formation mais c’est aussi à ce moment là qu’il vérifie LA COHERENCE entre l’atteinte des OBJECTIFS FIXES, l’APPRECIATION SYNTHETIQUE et l’APPRECIATION LITTERALE.

ET APRES ?

Une fois l’entretien terminé (environ 1h30) deux solutions s’offre à l’agent, soit il paraphe et signe si tout est à sa convenance soit il repart avec son CREP sans le signer. En effet un délai de 48 heures est laissé à l’agent si celui-ci souhaite avant de le signer en faire une relecture à tête reposée  et éventuellement faire des remarques. 

Il est également possible à l’agent d’inscrire dans la rubrique "observations éventuelles" les difficultés qu’il a rencontrées lors de son entretien. Passées ces 48 heures, l’agent doit OBLIGATOIREMENT parapher et signer son CREP, le remettre à son N+1 qui lui-même le transmettra à l’autorité hiérarchique (N+2) pour visa.

Une fois visé par le N+2 retour au SHD qui le notifie à nouveau à l’agent et lui en remet OBLIGATOIREMENT une copie.

EXISTE – T – IL UNE VOIX DE RECOURS ?

OUI LE RECOURS EST POSSIBLE. 

L’agent peut en effet formuler un recours hiérarchique direct dans les 15 jours qui suivent la notification de son CREP par son SHD. L’autorité hiérarchique (N+2) a alors 15 jours pour répondre.

Si toutefois l’agent n’est pas satisfait, ou bien encore si le N+2 n’a pas répondu, il doit saisir la CAP (commission administrative paritaire) par la voix hiérarchique et dans des délais réglementaires.

Si cette requête n’aboutit pas il est  possible alors de saisir dans les 2 mois qui suivent la notification de la décision de la CAP le juge administratif.

Le CREP est aujourd’hui un enjeu majeur pour les agents de notre ministère. En effet, il est la pièce maîtresse dans l’avancement au choix des agents mais il est également l’outil qui permet de déterminer la tranche dans laquelle sera positionné l’agent pour l’attribution du Complément Indemnitaire Annuel (CIA).

La CFDT Défense vous conseille d’utiliser ce délai de 48 heures pour vous rapprocher de vos représentants CFDT qui procéderont à une relecture avec vous et qui pourront vous conseiller quant aux modifications à négocier avec votre N+1 lors de votre prochaine rencontre. Vos représentants seront également à vos côtés afin de rédiger les différents recours que vous souhaiteriez déposer.

VOTRE CREP N’EST PAS UNE SIMPLE ÉVALUATION IL EST UN ÉLÉMENT MAJEUR DE VOTRE CARRIÈRE. IL EST INDISPENSABLE QUE VOUS EN SOYEZ ACTEUR ET NON SPECTATEUR.