CAPC ASS

Les élus CFDT et CFTC ont réaffirmé le rôle et la place des ASS dans ce ministère. Depuis 2008 le MINDEF a connu un démantèlement sans précédent. Les ASS accomplissent leurs missions d’accompagnements de restructuration au mieux de l’intérêts de l’institution et du personnel mais leur mécontentement va croissant.

Lire la suite...

C’est avec 23,75% des voix exprimées que la liste CFDT-CFTC arrive en 2nde position à la CAPC des assistants de service social. La CFDT et la CFTC remercient toutes les ÉLECTRICES et tous les ÉLECTEURS, ainsi que les personnels qui ont fait acte de candidature pour la constitution de la liste commune CFDT-CFTC. Nous remercions également l’ensemble des observateurs CFDT-CFTC qui ont acceptés de veiller au bon déroulement des différents scrutins.

Lire la suite...

Cette élection à la CAPC revêt une importance capitale pour les assistants de service social, car non seulement cette instance est compétente pour l’avancement, les recours en notation et la discipline, mais elle aborde également les problèmes généraux qui conditionnent l’ensemble du devenir professionnel de ces agents. Depuis 2008, le ministère de la Défense a connu une mutation sans précédent : professionnalisation, réduction du format des armées, dissolution de nombreuses entités… Ces changements, ces restructurations multiples, ont fortement impacté les conditions de vie du personnel. Les assistants de service social, ont vu leurs attributions professionnelles croître, avec le soutien et l’accompagnement des personnels restructurés dans leurs mutations, tout en les subissant souvent eux-mêmes.

Lire la suite...

Depuis plusieurs années, le corps des assistants de service social (ASS) du ministère de la défense a été négligé par notre Ministère. Dans un contexte difficile de réforme, les ASS sont les acteurs majeurs de soutien social au service de tous les personnels de la communauté Défense. Plus que jamais, les ASS ont pour mission d’accompagner les ressortissants dans ces mutations, tout en subissant souvent pour eux-mêmes des effets pervers.

Lire la suite...