Revendicatif Adjoints Administratifs

Le corps des adjoints administratifs, environ 14 000 agents, est le plus important en effectif au Ministère de la Défense. Il constitue l’élément essentiel au bon fonctionnement de l’administration par la diversité des tâches qui sont confiées aux agents et des compétences qui leur sont demandées. Les adjoints administratifs subissent au quotidien l’évolution sauvage des outils et systèmes informatiques, de plus en plus complexes et inquisiteurs, sans que leur adaptation à marche forcée ne soit réellement valorisée. La CFDT et la CFTC mettent en garde sur la baisse de la qualité des services rendus et sur le stress engendré. Elles revendiquent une gestion plus humaine de l’évolution, de l’organisation du travail consécutives à l’informatisation des missions.

Lire la suite...

La DRH-MD a réuni les organisations syndicales, pour présenter la mise en oeuvre du nouveau régime indemnitaire tenant compte des fonctions, de sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dénommé RIFSEEP (décret 2014-513 du 20 mai 2014). Pour le MINDEF, ce nouveau système indemnitaire aura pour vocation à s’appliquer à l’ensemble des corps des filières administratives, techniques et sociales.

Lire la suite...

Le 18 juin 2014, dans une lettre ouverte au Ministre de la défense, la CFDT Défense demandait que tout soit mis en oeuvre pour pallier les dysfonctionnements d’Alliance afi n d’opérer le reclassement des fonctionnaires de catégorie C concernés par la modification de l’organisation des carrières.

Lire la suite...

La ministre de la Fonction Publique Maryse LEBRANCHU a réuni l’ensemble des organisations syndicales représentatives de la Fonction Publique pour présenter la mesure d’abaissement dégressif du taux de cotisations retraite des fonctionnaires. Cette mesure vient traduire la proposition du gouvernement sur l’amélioration du pouvoir d’achat des salariés les plus modestes.

Lire la suite...

La ministre de la Fonction Publique et les organisations syndicales ont convenu l’an dernier que les personnels de catégorie C devaient être la priorité pour les mesures à engager en faveur du pouvoir d’achat des fonctionnaires. C’est dans ce cadre que les revalorisations indiciaires ont été acceptées par l’ensemble des organisations syndicales de la Fonction Publique. Elles sont effectives sur les salaires depuis la date d’entrée en application du décret.

Lire la suite...