Revendicatif Adjoints Administratifs

La DRH-MD avoue la complexité de la mise en place du RIFSEEP au ministère. Les ressources trop diminuées du service, la méthode de catégorisation, le calendrier qui glisse, le manque d’informations crédibles des autorités d’emplois et le budget verrouillé par Bercy ne sont pas de nature à rassurer la CFDT pour un déploiement de ce régime indemnitaire que nous avons déjà fortement critiqué à la Fonction Publique.

Lire la suite...

La CFDT était dans l’attente de ces taux Pro/pro qui tardaient à sortir et dénonce une administration qui fonctionne comme elle veut sans respecter les droits fondamentaux des agents. La CFDT demande que les CAPL programmées en novembre 2015 et devant traiter de l’avancement de grade, se déroulent avant la fin du 1er semestre 2015.

Lire la suite...

Qu’avons-nous à attendre de la mise en place du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP) ? Rappelons que la CFDT n’a pas validé ce régime indemnitaire à la fonction publique.
La CFDT en 2013, comme d’autres organisations réformistes avait demandé que les efforts salariaux soient concentrés sur la catégorie C. Des espérances raisonnées étaient nées de ces annonces de la part des agents et de la CFDT. Le constat est mitigé

Lire la suite...

La DRHMD a réuni les organisations syndicales le 28 octobre pour leur faire part de la mise en oeuvre d’un nouveau régime indemnitaire. Les choix du ministère pour l’application d’un Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l’Expertise et de l’Engagement Professionnel (RIFSEEP) aux agents administratifs ont fait l’objet d’une réunion interministérielle d’arbitrage (RIM), la direction du Budget étant en désaccord avec les propositions de la Défense. In Fine, les propositions du ministère ont été validées. Pour la CFDT, ces mesures qui seront mises en place à partir du 1er décembre 2014 au profit des adjoints administratifs sont nettement insuffisantes (les crédits ne suivent pas).

Lire la suite...

Le corps des adjoints administratifs, environ 14 000 agents, est le plus important en effectif au Ministère de la Défense. Il constitue l’élément essentiel au bon fonctionnement de l’administration par la diversité des tâches qui sont confiées aux agents et des compétences qui leur sont demandées. Les adjoints administratifs subissent au quotidien l’évolution sauvage des outils et systèmes informatiques, de plus en plus complexes et inquisiteurs, sans que leur adaptation à marche forcée ne soit réellement valorisée. La CFDT et la CFTC mettent en garde sur la baisse de la qualité des services rendus et sur le stress engendré. Elles revendiquent une gestion plus humaine de l’évolution, de l’organisation du travail consécutives à l’informatisation des missions.

Lire la suite...